Qui es-tu, Simo Benbachir?

J’ai le grand plaisir de vous proposer cet entretien exclusif que j’ai eu avec mon ami, Simo Benbachir, le TV Reporter le plus connu du Maroc! Simo m’a dévoilé ses secrets, ses projets et ses idées fashion  – mille merci, Simo, pour le temps que tu m’as consacré<3

Tout le monde te connaît, mais qui est vraiment Simo Benbachir ? 

Encore cette question. J’ai pris l’habitude d’y répondre même si je n’aime pas parler de moi. Pour résumer, c’est une success story. Pour plus de détails, c’est un jeune marocain qui a débarqué un jour à Casablanca avec un rêve de sillonner le monde et faire partie des gens qui font l’actualité aussi bien dans la ville que dans le pays. Ce jeune homme a cru en ses rêves et les a réalisés après des années de travail d’arrache-pied. Il peut maintenant faire les couvertures des plus grands évènements de la planète dans le monde du showbiz et voyager à travers le monde, en se disant qu’il mérite bien son succès.

Comment as-tu embrassé cette carrière de journaliste ?

J’ai fait mes premiers pas dans les relations publiques, où je côtoyais plusieurs stars. Plus le temps passait plus l’idée d’intégrer cette «couche sociale», leur monde, leur vie germait dans mon esprit. C’est là où j’ai découvert que ma curiosité dépassait les limites. J’ai décidé alors de suivre cette vocation et en faire un métier.


Après avoir sillonné le monde, où tu te sens vraiment chez toi ?
Les États-Unis. C’est mon pays adoptif. Je passe beaucoup de temps là-bas, surtout à Los Angeles et New York. C’est un pays où tu sors comme tu veux, sans que les gens ne se soucient de ton apparence. Tu peux te balader dans les plus grands boulevards avec ton MAC ou IPAD  à la main, sans faire attention à tes arrières.

Quand je pense à Bd Al Massira de Casablanca où on m’a arraché mon portable à deux reprises, je me dis qu’on est loin, trop loin de dire que c’est le Boulevard le plus cher et chic de la ville.


Quelle est l’importance de la mode dans ta vie ?

Une importance capitale. Je ne me vois pas du tout vivre sans la mode. Demandez aux stylistes qui m’ont habillé pour des événements majors soit au Maroc ou a l’étranger. Grâce à eux, j’ai pu cartonner sur les tapis rouges et lors des photos calls.

Que penses-tu de la mode masculine d’aujourd’hui au Maroc ?

Si on se tient au vrai sens du terme, je vais être franc avec toi, et te dire qu’on est à des siècles de retard. A New York, Paris ou Milan, les gens s’habillent pour se faire plaisir et être même avec les moyens de bord. Ils sont clean et en vogue contrairement à une grande catégorie de gens au Maroc, qui croient être fashion en portant des fringues signées et ruineuses.



Que souhaiterais-tu changer dans la mentalité des gens ici au Maroc ?

La première est sans doute qu’ils s’occupent de leurs vies avant de se mêler de celle des autres. C’est l’un des principaux défaut de notre sous développement. Il y a aussi l’hypocrisie sociale que je déteste. Les gens parlent dans ton dos et te traitent de tous les noms, alors qu’ils sont des anges avec toi.

Parmi les évènements que tu as couverts, quels sont ceux qui t’ont le plus marqué ?

Deux évènements qui ont eu lieu aux USA. La nomination de RedOne aux Grammys de cette année ainsi que l’avant première du film Just Wright de la réalisatrice marocaine Sanaa Hamri. Surtout pour le deuxième puisque mon interview avec Sanna Hamri en Darija sur le Red Carpet à New York a fait le tour sur la toile. Une première dans l’histoire de l’audiovisuel au Maroc.

Tu es un grand ami à RedOne. Que peux-tu nous dire sur lui?
Le vrai prénom de RedOne est Nadir ce qui veut dire « rare », et c’est le cas. C’est rare de trouver quelqu’un qui a réussi mondialement et qui reste modeste, humble et accessible. Je l’adore et je l’admire tout simplement.

As-tu déjà posé pour des photos mode ?

Bien sûr. J’ai posé en tant que model guest pour plusieurs supports et j’ai beaucoup aimé. Ma dernière série mode était avec le photographe américain John Milios à Beverly Hill. C’était tout juste inoubliable! (NDLR: les photos que je publie sont de cette série mode)

Quels sont tes futurs projets ?
J’en ai beaucoup mais je vais en parler au moment convenable. J’ai peur du sport national numéro un chez nous, le mauvais œil, il nous suit partout.

Un petit mot pour le public de Look By Amina Allam ?
J’adore Amina Allam, un top model qui représente le Maroc dans tous les sens du mot. Le public d’Amina Allam ne peut être que tendance et fashion. Bonne continuation à vous tous et surtout restez trendy.

Photos Copyright: John Milios

http://www.simobb.tv

 

Share This Post